JEAN-BASILE SOSA

Jean-Basile Sosa se destine à la création électroacoustique. Son travail porte aussi bien sur l’art acousmatique que sur la musique mixte et la musique électronique, les musiques d’application pour l’image, les installations sonores et les objets d'art audio-visuel, les musiques électroacoustiques consacrées aux arts de la scène. La question de la relation musique danse constitue aujourd'hui l’un des axes principaux de sa recherche artistique. Aussi, il s'interroge plus largement sur les multiples rapports que peuvent entretenir le sonore et le visuel au sein de formes artistiques unitaires.

Diplômé en Musicologie, Jean-Basile Sosa est également titulaire d'un Master en composition électroacoustique du Cnsmd de Lyon. Il reçoit durant cinq années l'enseignement magistral de François Roux, qui lui transmet une vision singulière de la discipline sous l'angle de l'esthétique, de l'histoire des arts et de l'informatique musicale. Engagé par ailleurs dans la pédagogie de la musique, il poursuit actuellement une formation à l'enseignement en vue de l'obtention du Diplôme d'État.

* * *

Quatre notions d'ordre esthétique prédominent aujourd’hui dans son travail : le temps, dont la manipulation détermine le comportement et l’organisation de tous les paramètres fondamentaux; le rythme, envisagé de façon globale comme un mouvement sonore qui conditionne toute musique; la construction de formes originales dédiées à l’expressivité du matériau; la singularité poétique de chaque projet, qui oblige au développement d’outils et de dispositifs spécifiques, tout particulièrement informatiques.

Sur le plan de la performance et de l’exécution publique, Jean-Basile Sosa interroge la musique électroacoustique au-delà de la seule situation du concert acousmatique. Depuis le premier projet de musique et danse qu’il mena en 2016 avec Juliette Beauviche, il recourt à l’écriture chorégraphique comme un prolongement expressif scénique de sa pensée musicale. Aussi un grand nombre de ses compositions ont fait l’objet de chorégraphies originales, ou ont été le fruit de collaborations pluridisciplinaires. Intéressé de près par la musique visuelle, il nourrit également une réflexion spécifique sur le cinéma intégral et les arts vidéo, travaillant en ce sens sur des projets de musique à l'image abstraits, expérimentaux ou d’ordre plus narratif.








ICSC2019

Espace de création et de réflexions où les membres de la communauté Csound se rencontrent et partagent, la cinquième conférence internationale de Csound se tiendra à Cagli (PU, Italie)
Trois jours de concerts, conférences et workshop, y seront organisés du 27 au 29 septembre 2019 https://csound.com/icsc2019/
Lors du concert d'ouverture, Laura Muncaciu interprètera Quelque chose noir, pour soprano et électronique

New York






REGARDS AU FESTIVAL ATOM

Le festival Atom nous accueille dans les jolis prés de Payra-sur-l'Hers (Aude)
Reprise de Regards le samedi 27 juillet prochain ! http://www.atomfestival.fr/

New York




CONCERT AU FESTIVAL MIXTUR

Sélection de Coaltar par le festival Mixtur de Barcelonne
Diffusion à la "Fabra i Coats", dimanche 5 mai 2019

New York




REGARDS (2019)

Présentation du projet Regards aux "Détours de Babel" - Grenoble
Chorégraphie de Maxime Bozonnet, avec la complicité d'Eugénie Dal Molin




JAZZ AU FESTIVAL EXHIBITRONIC

Jazz, sans être jazz ou pop, ressemble à des musiques de variété
Oeuvre électroacoustique lauréate du concours Exhibitronic 2018